Résidence et hébergement durant la procédure de demande d'asile

Paar - eine Person legt der anderen den Arm um die Schulter

Après le Dépôt d'une demande d'asile, vous obtenez une autorisation provisoire de séjour. Cette autorisation est limitée au district dans lequel se trouve votre centre d'accueil ("Obligation de résidence") Si vous souhaitez quitter cette zone, vous devez demander une autorisation auprès de l'Office fédéral des Migrations et des Réfugiés (BAMF). Vous devez respecter cette "obligation de résidence" pendant trois mois. Après cette période, votre autorisation provisoire de séjour est étendue à toute l'Allemagne. Si le Service des étrangers ne lève pas automatiquement cette obligation de résidence, vous devez en faire la demande afin de ne pas avoir de problème en cas de contrôle.

Durant les six premières semaines qui suivent le dépôt de la demande d'asile, vous êtes obligé d'habiter dans un centre d'accueil. Vous pouvez y rester pendant six mois maximum.

Au bout de cette période, les demandeurs d'asile sont généralement hébergés dans un logement collectif (foyer). Dans certains États et certaines villes, l'hébergement en appartement est aussi possible.

Si vous venez d'un "pays d'origine  sûr" (pays membres de l'Union européenne, Albanie, Bosnie-Herzégovine, Ghana, Kosovo, Macédoine, Monténégro, Sénégal, Serbie), vous devez obligatoirement habiter dans un centre d'accueil durant toute la durée de la procédure de demande d'asile.

Si vous souffrez d'une grave maladie, vous pouvez demander à être transféré dans un appartement.

Certaines villes offrent des logements spéciaux pour les réfugiés lesbiennes, homosexuels, bisexuels et trans*. Les centres de consultation pour les migrants pourront vous renseigner. Vous trouverez également d'autres informations ici.

Si des membres de votre famille ou votre conjoint(e) vivent déjà en Allemagne, vous pouvez faire une demande afin de pouvoir déménager. Les membres de la famille ou le partenaire civil peuvent également déposer une demande de déménagement.

Les autorités responsables de ces demandes sont très variables. Le mieux est de demander conseil auprès d'un centre de consultation pour les demandeurs d'asile.